Établissements publics

Les établissements publics sont des services publics décentralisés qui jouissent d'une certaine autonomie administrative et financière. Ce sont des « personnes morales de droit public chargées par une disposition législative de gérer des services publics déterminés, en vue de satisfaire à des besoins spéciaux de la population, sous le contrôle tutélaire de l'Etat ou des communes où elles sont détachées par application de la décentralisation par services ».

Les attributions des deux établissements publics qui dépendent du département des travaux publics – à savoir le Fonds Belval et le Fonds d’Urbanisation et d’Aménagement du Plateau de Kirchberg – sont décrites ci-dessous.

Ils diffèrent au niveau de leurs tâches spécifiques: alors que le Fonds Kirchberg assure au sens large l’urbanisation du plateau du Kirchberg, le Fonds Belval se concentre sur la réalisation des bâtiments de l’Etat sur les terrains appartenant à l’Etat.

Ces deux établissements publics, sous la tutelle du ministre de la Mobilité et des Travaux publics (Département des travaux publics), ont toutefois en commun le fait qu’ils ont été créés pour accélérer et assurer le développement coordonné de ces sites qui révèlent une importance particulière pour notre pays.

En effet, le plateau du Kirchberg constitue, en plus de sa vocation en tant que site d’implantation des institutions européennes, l’un des plus grands pôles de développement de notre capitale.

Le Fonds Belval, quant à lui, est en charge d’assurer le volet « Etat » du développement d'un autre site prioritaire à savoir celui de Belval-Ouest. L'intervention du Fonds Belval est complémentaire à celle de la société de développement AGORA qui est responsable pour l’urbanisation et la promotion du site de Belval-Ouest dans son ensemble.

 

Dernière mise à jour