Le ministère

La déclaration gouvernementale a défini des objectifs spécifiques pour chacun des départements qui constituent le ministère de la Mobilité et des Travaux publics.

Les interventions prioritaires prévues sur cette base en matière de transports et de travaux publics sont présentées par la suite:

Mettre en œuvre une politique de transports intégrée

Le gouvernement compte donner une priorité absolue au dépassement du goulot d’étranglement que constitue actuellement la mobilité tant pour la mobilité professionnelle que pour la mobilité de récréation.

La stratégie de la mobilité durable constitue à cet égard une orientation qu’il s’agit de préciser et de mettre en œuvre.

L’objectif est de prévoir une bonne desserte par les transports publics et de considérer la mobilité active dès la planification de toute infrastructure routière et ferroviaire, de bâtiments publics, de nouveaux logements, de la mise en place d'offres de loisirs et de la création de centres commerciaux et d’introduire une gestion ciblée des aires de stationnement.

Dans ce contexte, selon la méthode préconisée par Modu 2.0, un plan national de mobilité sera élaboré et adopté à la demande projetée pour l’horizon 2035.

Pour recueillir de manière efficace et continue les données nécessaires à une planification de la mobilité adaptée à l’évolution des besoins, un observatoire de la mobilité sera mis en place. 

Rechercher des vecteurs d’action supplémentaires pour une construction et un entretien plus rapides et plus efficaces

Au vu de la multitude des besoins en infrastructures requises à très brève échéance, l’objectif est de construire et d’entretenir les projets d’infrastructure et de bâtiments publics de manière rapide et sans allocations redondantes en matière de ressources humaines et financières.

Un programme d’investissement ambitieux et un suivi financier des grands projets permettra une mise en œuvre à plus courte échéance.

Un centre de compétences marchés publics sera mis en place, de même qu’une cellule de compétence pour la construction durable et l’économie circulaire. 
 

Organigramme

D'un point de vue administratif, le ministère de la Mobilité et des Travaux publics est divisé en 2 départements :

Le ministère est renforcé dans l'exercice de ses attributions par 2 établissements publics

 

Dernière mise à jour